22 octobre 2009

RÉACTIONS EN CHAINE Partie 1

En créant ce blog, je n'ai pas vraiment réfléchi à son concept mais comme le titre l'indique il s'agit de chroniques c'est à dire que j'interviens par intermittence, au gré de mes envies et surtout lorsque j'ai besoin de réagir sur quelque chose qui me marque profondément.
Ces derniers temps, l'actualité française et internationale (j'en parlerais plus tard) a été riche en scandales, polémiques et compagnie alors je vais y revenir, donner mon avis même si mes propos ont l'air quelque peu caduques, j'ai la prétention de me dire que mon petit lectorat s'y intéresse :).
J'aurais pu le faire à chaud mais écrire des posts d'une dizaine de lignes ça ne me correspond pas vraiment enfin comme vous l'avez remarqué je parle beaucoup (trop?)! lol
Je vais essayer de suivre un ordre chronologique en commençant par le fait le plus ancien.
- L'affaire HORTEFEUX:
Tout d'abord, il est nécessaire de rappeler de quoi retourne toute cette affaire. Début septembre 2009, Lors de l'université d'été de l'UMP à Seignosse (dans les Landes), la caméra de la chaîne parlementaire Public Sénat suit le ministre de l'intérieur dans un de ses fiefs (politiques), décontracté autour de ses sympathisants. On le voit ensuite s'arrêter pour discuter avec la secrétaire départementale de l'UMP des Landes. ça rit, ça se chambre bref c'est l'ambiance "à la bonne franquette" ou plutôt je dirais une ambiance "douce France". Et pour que le tableau soit complet, il faillait bien-sûr deux, trois propos qui montre qu'en France il y a deux types de citoyens: les "vrais" français (blancs comme EUX en l'occurence) et les autres. Ici, l'autre il s'appelle Amin, il aurait pu être un "vrai" français puisque d'après la secrétaire : "il est catholique, mange du cochon et boit de la bière" mais sa conclusion nous rappelle qu'il aurait seulement PU l'être et qu'il ne sera jamais autre chose que cette affirmation lourde de sens "C'est notre petit Arabe" dixit la secrétaire.
Avant même d'en venir à Hortefeux, je tiens à souligner la contradiction de la société française et de ses représentants qui vivent clairement dans l'hypocrisie et le déni! Combien de fois, j'ai entendu les moralisateurs et autres donneurs de leçons que sont les élites nantis de droite (comme de gauche d'ailleurs), réclamés l'assimilation totale (bon aller, je dirais "intégration" pour nos bobos nationaux) de la population d'origine étrangère. Alors que ce sont les premiers à vous renvoyer à la figure que finalement vous ne valez pas plus d'intérêt que d'être un Noir ou un Arabe. Que vous ayez réussi (ou pas) on s'en moque!!
On nous demande de se considérer comme des citoyens français à part entière, limite d'avoir des relents nationalistes (La France tu l'aimes ou tu la quittes! dixit Sarko, et on devrait tous prendre exemple sur ce bon noir qui n'aime pas le manioc, Gaston Kelman) pour montrer à quel point on est intégré et que l'on aime notre pays d'accueil (?). Mais dès que l'on vous voit, tout ce que les gens cherchent à savoir ou à comprendre c'est quelles sont vos origines et comment se fait-il que vos soyez arrivé en France. OUI certains ont encore du mal à se dire qu'il y a des noirs et des arabes nés sur leur terre blanche. Comment réagir autrement que par la colère et l'énervement lorsque depuis tout petit, on vous affirme qu'il faut être comme ça comme ci pour être reconnu dans cette société et au final c'est la grosse désillusion. Et ce qui est peut être le plus lamentable dans tout ça, c'est que face à des gens qui considèrent votre couleur de peau et vos origines comme hors normes lorsque vous décidez d'apporter des solutions, de problématiser cette contradiction et que vous prenez conscience que vous devez agir en fonction de cette identité de "Noir" ou "d'Arabe" qui vous colle à la peau, on vous accuse alors de communautarisme ou pire de racisme anti-blancs.
Petite parenthèse que je referme pour revenir à l'autre champion de la beauferie raciste, M. HOrtefeux: suite à la gentillette présentation d'Amin, par la secrétaire celui-ci rétorque : "Il en faut tjrs un. Quand y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes!"
La vidéo et ce petit commentaire de Hortefeux a fait l'objet d'un véritable buzz sur Internet, très vite l'affaire devient une grosse polémique pour ce qui est considéré par moi-même et beaucoup d'autres (heureusement) comme un "dérapage" raciste (en même tps, avec lui on peut se demander si c vraiment un dérapage!!! la dernière fois je lisais l'article d'un journaliste arabe du journal Le Monde sur ses difficultés à exercer son métier à cause de ses origines et voilà comment il fut accueilli par Hortefeux. En le voyant arriver pr l'interview celui-ci dit d'un ton plaisantin: "AHah j'espère que vous avez vos papiers?")

Tout ça pour dire qu' HORTEFEUX est pitoyable, il est évident que c'est un raciste et ce qu'il a dit est GRAVE. Ceux qui prétendent que c'est une boutade anodine c'est les gens manquant totalement d'intelligence ou se complaisant dans leurs préjugés, dans leur confort de communauté blanche dominante et qui n'arrivent pas à dépasser la vision raciste du monde, des cultures et des "non-blancs", une vision clairement héritée du colonialisme.
Quand je pense qu'HORTEFEUX est le même homme qui s'est chargé de limoger un préfet ou député (je sais plus) qui avait aussi tenu des propos racistes dans un aéroport à l'encontre de 2 agents noirs. Quel hypocrite opportuniste.
Mais ce qui me choque le plus, c'est lorsque j'entends ces hommes politiques parler d'une censure antiraciste dans les médias et qu'ils ne seraient plus autorisés de dire ce qu'ils pensent pffff.... Merde! ce sont des hommes politiques c'est à dire que non seulement ils représentent tous les citoyens et ils sont sensés être vouer à la chose publique, au bien collectif.
Mais Ils ont surtout une grosse responsabilité à notre égard. Je rappelle que la démocratie c'est le pouvoir au peuple souverain et qu'en votant on leur confie ce pouvoir!
Alors quand je vois ces hommes politiques singés le Français moyen qu'ils caricaturent à travers des blagues lourdes, racistes, en employant des expressions grossières telles que "Casse toi pov' con" ou encore en présentant un doigt d'honneur devant une caméra (dixit M. Besson le Don Juan) et bien je me pose des questions sur ces élites politiques (et économiques) méprisantes à l'égard d'une grande partie du peuple français dont elles prétendent être proches alors qu'elles ne savent même pas comment réagir face à la dégradation des conditions de vie et de travail d'un grand nombre de Français, ou alors n'hésitent pas à qualifier de "mode" plus d'une vingtaine de suicides dans une entreprise en l'espace de 2 ans. Des élites qui par leurs sous-entendus racistes renforcent des préjugés et contribuent à des tensions, des colères étouffées prêtes à exploser suscitant un véritable désarroi identitaire chez un bon nombre de Noirs arabes etc que l'on doit légitiment et seulement qualifiés de français.


CLIQUEZ SUR MESSAGE PLUS ANCIEN POUR LIRE LA 2EME PARTIE DE L'ARTICLE :)
ET OUI J'AI TOUJOURS DES CHOSES A DIRE LOL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire