20 janvier 2011

VIVE 2011 ! VIVE LA TUNISIE !

Après une très longue absence, me voici de retour sur mon blog adoré ! 
Et comme à chaque come-back,  je vais ressortir mon discours (auquel vous ne croyez pas plus que moi !) : Comprenez-moi, je suis overbookée, je n'ai pas une seule minute à moi pour écrire ! Toutefois,  pour la nouvelle année, promis juré, je m'y remets et j'écris un article toutes les semaines... 

Le problème avec moi, c'est que j'ai un rapport très passionnel à l'écriture ! Autant, je dois reconnaître avoir une facilité à mettre des mots sur mes expériences ou pour commenter une actualité, autant le démarrage se révèle incroyablement difficile ! 
Chaque fois que je me sens interpellée par un sujet, que je souhaite le traiter, chaque fois j'éprouve une étrange sensation d'angoisse. La peur de mal écrire, de ne pas intéresser mon lectorat ou encore de ne pas avoir suffisamment de matière pour écrire à un long post.(Même si les gens s'en plaignent, je prône une certaine exhaustivité des posts, c'est MA marque de fabrique lol). 
Tous ces questionnements me taraudent l'esprit et à plusieurs reprises, je rebrousse chemin laissant en jachère une dizaine de sujets, ô combien, palpitants. 

ça demande un vrai travail sur moi-même. Un travail sur ma timidité compulsive, liée à un manque de confiance en moi. Je ne sais pourquoi mais parfois je me sens illégitime. Alors qu'en tant que citoyenne, j'ai le droit d'exprimer un avis sur tout. 
Toutefois, je suis habitée d'une rigueur intellectuelle qui, je trouve, fait défaut aujourd'hui. J'estime qu'il faut connaître un minimum toutes les composantes d'un sujet pour proposer un commentaire. Or, à l'instar des zemmouriens (ce mec, on lui fait trop de pub, vous vous rendez compte il est devenu une idéologie à lui tout seul ! ), on se contente de perceptions, de ressenti pour faire des jugements hâtifs sur des problèmes complexes, en concluant par des généralités d'une telle simplicité qu'elles sont irréfutables ! 

Ceci nécessite aussi un travail sur le blog en lui-même: je voudrais bien parler de sujets plus "superficiels", tout ce qui concerne le bien-être de soi , des relations avec les autres (en l'occurence avec les hommes), de mode, déco ou encore du dernier son en vogue...  Mais, je dois avouer que partager mes centres d'intérêts m'importent peu ! 
Cependant, je veux vraiment  donner à mon lectorat, une idée de qui je suis et de ce que j'aime. Alors je tâcherai de m'étendre un peu plus là-dessus ! Alterner analyse d'actus, des coups de coeur, des coups de gueule ou simplement illustrer par une photo, un événèment, une émotion sans me sentir obligée d'écrire longuement ! Tout ceci en oubliant pas, ma vraie volonté de me mettre à l'écriture littéraire via des bribes de nouvelles ! 

Alors voilà pour la nouvelle année, Nouvelle ligne éditoriale pour le blog MANY CHRONIQUES ! Et pour inaugurer ce premier post 2011, Voici une image qui ne peut se passer d'un petit blabla pour la militante de gauche que je suis (C'est un mot fort pour moi mais je ne trouve pas d'autre terme adéquat pour exprimer mon engagement de plus en plus prononcé) 









Un peuple entier, d'un tout petit territoire coincé entre la vaste Algérie et l'éternelle Libye de Khadafi a réalisé ce qui paraissait jusqu'alors impensable : dégager un autocrate au pouvoir depuis 23 ans, soutenu par les puissances occidentales et encensé par le FMI de Strauss Khan pour son fabuleux miracle économique (Et là tu commences à t'inquiéter vis à vis de cette grande instance internationale. Malgré l'arrivée d'un social-démocrate à la tête de la direction (sic !), français de surcroit ! le FMI est resté droit dans ses bottes. Aucune remise en question de la pertinence de sa politique et de l'iniquité de son idéologie libérale. Peu importe, ses échecs cuisants et les critiques légitimes dont il a fait l'objet, on continue de prôner la croissance tout azimut au détriment de l'essentiel : que la richesse créée soit redistribuée justement. Alors, pour finir ma petite digression, à tous ceux qui pensent que Strauss Khan sauverait la gauche par une éventuelle candidature aux présidentielles de 2012 alors là j'avoue la gauche est définitivement morte !
Bref, revenons sur les évènements en Tunisie et la situation au Maghreb. Une situation qui, dois-je le préciser, on enseignait jusqu'à présent dans le cours de 5e en géographie dans le chapitre : le continent africain. Malgré un potentiel économique indéniable (un service tertiaire très développé, un secteur du tourisme toujours en expansion et premier pourvoyeur d'emplois, des richesses du sous-sol (pour l'Algérie) ), les inégalités au Maghreb sont extrêmement fortes et les grands perdants (comme partout d'ailleurs) sont les jeunes. Une jeunesse de plus en plus nombreuse plus ou moins formée mais aux perspectives d'avenir sombres ! Comment ignorer cela ?! 
Les caciques et en particulier ceux du RCD (Rassemblement constitutionnel démocratique, parti politique du fuyard Zine El-Abidine Ben Ali) enfermés de leur tour d'ivoire, empêtrés dans leurs privilèges, n'avaient de toute façon pas intérêt à sentir la gronde monter. 
Il a fallu le geste désespéré et hautement significatif de ce jeune diplômé au chômage pour que le destin de la Tunisie bascule ! 
Mohammed Bouazizi 26 Ans (comme moi, ouais je fais comme les gens de sa famille, j'essaye de m'inclure dans la renommée du type ), s'est immolé par le feu pour protester contre la confiscation par la police, de son étale de fruits et légumes, principal revenu pour lui et du sa famille ! 
A la suite de cette tragédie, des manifestations ont eut lieu à partir 17 décembre, exprimant une colère diffuse et justifiée ! Un mois plus tard au prix d'une répression sanglante (dernier bilan à ce jour : 70 morts) , l'autocrate a fui ! le 14 janvier 2011, la révolution de jasmin a eu lieu montrant au monde entier que la mobilisation générale pouvait encore portée ses fruits ! 


Pour abréger car mes posts sont TROP longs et mes lecteurs y perdent la vue ;-) 
Les leçons que je retiens de cette fameuse révolution de jasmin c'est :
- Il y a un réel ras de bol de la jeunesse partout dans le monde, et que les vieux relous qui nous gouvernent et bassinent la même chose depuis une quarantaine d'années, il est temps de les dégager !
- des actions collectives et solidaires comme les manifestations peuvent marcher et que cela peut être un moyen de faire bouger les choses alors au lieu de se contenter de s'indigner,  agissons (ouais je dis toujours la même chose)
- je reviens pas sur la nullité de la réaction française et de la sortie de Michelle-Alliot Marie, qui soi-dit en passant, occupe les ministères depuis 15 ans !
- je m'interroge sur la jeunesse africaine et sa culture politique. Cela fera même l'objet d'un post est-il possible de mobiliser les jeunes car à bien y regarder ils sont ds la même situation mais à un niveau d'injustice et d'inégalité encore plus élevé ! quand je vois comment Laurent Gbagbo fédère cette jeunesse dans son pays, je me dis qu'il y a quelque chose de modelable mais il faudrait que ca se fasse dans leurs intérêts ( avec lui évidemment c'est tout le contraire)




En tout cas VIVE 2011 ! VIVE LA TUNISIE !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire