23 juillet 2009

Coup de flip'

J'écris car je suis dépitée...

Aujourd'hui en prenant le métro à Bastille, je me suis posée cette question: Suis-je abonnée aux rencontres éphémères?
Suis-je condamnée à éprouver uniquement ces courts élans d'affinités qui se nouent entre deux personnes étrangères mais qui n'aboutissent à rien?
Ce triste instant de fatalité m'a vraiment perturbé parce que j'ai tout de suite su que la réponse était OUI.
Pour moi, il est clair que je n'ai aucune chance de trouver l'homme qui me fera rêver et aimer entièrement, pleinement, totalement!
Pourtant, Je suis une grande romantique!!! je fonds pour les histoires d'amour super Kitsch que fait si bien le cinéma Bollywoodien, et j'ai un désir puéril immense et profondément sincère de rencontrer un homme comme ceux qu'incarne SHAHRUK KHAN dans ses films: un homme passionné, plein d'assurance, drôle, tragique et pudique.

Mais aussi triste que cela puisse paraître, je suis vraiment pessimiste et pense qu'il est pratiquement impossible que je trouve une telle personne. Et je ne sais pas si cela est dû à une malédiction (c mon côté un peu superstitieux lié à ma croyance en Dieu) ou si à force de croire que ce n'est pas possible et bien ça finit pas être vraiment impossible!
Et ce dernier mois j'ai cumulé les rencontres; entre cet asiatique rencontré un midi sur la place de la Bastille, cet artiste sr le net, et ce charmant américain avec qui je me suis retrouvée à partager le parapluie durant le concert de Mina Agossi.
Toutes ces rencontres ce sont soldées par un échec cuisant; un qui avoue être dans une relation bizarre non terminée, l'autre qui donne plus de nouvelles du jour au lendemain et le dernier (comme par hasard le PLUS intéressant) n'ose pas me demander plus et on se quitte sans en avoir envie sur un: "bonne fin de soirée!"
Et me voilà retomber dans la léthargie totale...
Je ne sens plus rien. Je suis dans un état végétatif et commence à être blasée et aigrie!
Je ne veux plus que l'on m'aborde, je ne veux plus que l'on m'approche parce que chaque fois je ressens dans mon coeur un immense espoir et une joie indescriptible de rencontrer enfin un autre... Mais cette joie se trouve très vite étouffée.
Je ne sais pas quoi penser, j'aimerais comprendre et me remettre en question mais comment le faire étant donné que rien ne commence.
Je sais juste que j'ai la fâcheuse tendance à attirer les fuckeurs à 2 balles, les cas socs ou les pas beaux du tout! et le comble du comble, en ce moment un ancien élève du collège où j'étais surveillante me fait du rentre dedans en pensant que je l'aiderais à faire de lui un homme (si si vous voyez ce que je veux dire lol)
Bref, tout ça pour dire que depuis un peu plus de trois semaines, je n'ai aucune idée de ce qui se passe mais j'ai bien l'impression d'attirer un peu plus la gent masculine. Et moi qui souffre de jour en jour d'être une catherinette ben je suis vraiment contente, ça me rassure un (tout petit)peu mais je suis si INSATISFAITE.
OK je fais super dalleuse lol ms bon jusqu'à présent je jouais la carte de la fille qui s'en fout d'être seule, pensant que ça viendrait tout seul et voilà où ça m'a mené.
A rien, mais alors STRICTEMENT à rien. Si ce n'est de galérer certains soirs puisqu'on ne peut jamais compter sur les copines!

Pourtant, depuis que je travaille à la radio, je me sens poussée des ailes.
Pour la 1ère fois de ma vie, je sais vraiment ce que je veux faire. Même si le chemin sera long et tortueux (entre les concours d'école de journalisme hyper sélectifs, la masse de travail demandé et ls coups bas entre collègues) je ne flaibirais pas!
Et je crois que ça se ressent, je voudrais être forte et aussi optimiste que je le suis en ce qui concerne ma réussite professionnelle que ma vie sentimentale mais il faut le dire les hommes sont loin d'être téméraires aujourd'hui! Ils n'osent plus entreprendre, ils ne savent plus comment se comporter. Du cp, beaucoup d'netre eux tapent des phases stratégiques super nulles qui ressemblent plus à du vice qu'à autre chose.
Et je me refuse à aborder un homme ce n'est pas dans mon tempérament (tout en sachant que si je le faisais où moins je suis sûr d'être potentiellement avec la personne de mon choix et non d'être choisi par le moins pire des mecs) alors j'attends, j'attends mon RAJ (prince en hindi lol je fais un jeu de mots par rapport aux films bollywood! je suis pas le genre de filles pathétiques, soumises et naïves qui elles n'ont pas de mal à trouver leur prince puisque c'est le genre baratineur et il concerne bien 3/4 des hommes)

Donc j'attends j'espère pas trop longtemps!!! mais j'attends et me lamente sur mon blog j'ai que ça à faire il est 20h50 je vis toujours chez mes parents I feel bad ashamed I am not FULFILLED.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire